J'IRAI DEHORS - Théâtre - Didier DELAHAIS

• 27 août - Festival de Blaye •                • 15 décembre - Nantheuil •               • 27 août - Festival de Blaye •                • 15 décembre - Nantheuil •               • 27 août - Festival de Blaye •                • 15 décembre - Nantheuil •               • 27 août - Festival de Blaye •                • 15 décembre - Nantheuil •              
Didier Delahais - J'irai dehors - Le papillon
©Erwin Chamard

 

Moi quand je passe sous les étoiles je baisse la tête pour ne pas toucher à l’installation

Didier Delahais - J'irai dehors - Je ramasse
©Erwin Chamard


Un homme parle tout seul, à tout le monde

Pas facile de trouver sa place dans ce monde qui s'offre à nous aujourd'hui. Comment aller vers les autres lorsque l'on est soi même en perpétuelle interrogation ? Comment ne pas se perdre dans le dédale de ses interrogations les plus intimes ?

©Pierre Planchenault
©Pierre Planchenault

Autant de doutes et de tiraillements, que le personnage décalé et attachant de "J'irai Dehors" va affronter sous vos yeux.

Dans un endroit incertain, entre dedans et dehors, il parle seul à tout le monde. Il vit quelque part, derrière une porte, au bout d'un escalier, près d'une fenêtre... Il vérifie son existence auprès des autres, tout en craignant de les rencontrer ou de les affronter. Pourtant le voila qui s'expose sur une scène de théâtre. Il n’aime pas être seul, mais il n’envisage pas d’autre état que la solitude.

 

Il hésite, il doute, il témoigne par la dérision et l'humour de ce qu'il pense approximativement des choses. Il cherche en lui ce qui lui permettrait de croire à la réalité de son existence. Comme joue un enfant pour créer un monde dans lequel il peut vivre, il s’éprouve dans la relation avec les mots, lui permettant ainsi d’espérer entre l’élan et la chute.

Petit cousin de Woody Allen et de Chaplin, c'est avec ce détachement étonné et narquois qui lui va si bien, que Didier Delahais incarnera pour nous ce drôle de personnage attachant et complexe, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles

 

 


Équipe

Dates


Didier Delahais >> Texte et interprétation

♥ Jean Pierre Ryngaert >> Mise en scène

♥ Cécile Léna >> Scénographie

 Jean-Pascal Pracht >> Lumière

 Karina Ketz >> Son

 

 En savoir plus sur les artistes... 


2017

 

♥ 27 août à 17h à la Chapelle des Minimes, Festival Les Chantiers de Blaye (33)

♥ 7 déc à 20h30  au Nantholia, Nantheuil (24) 

 

 





Didier Delahais

Né le 29 février 1960 en Normandie, il passe une partie de son enfance flottante et contemplative à Elbeuf, la ville aux cent cheminées (usines de textiles), rue Victor Grandin, au bord de la Seine. À 20 ans il commence au Havre son aventure, arpente la ville sans pouvoir s’empêcher de se mêler de ce qui le regarde, expérimente différentes formes de théâtre : la ville et ses possibilités de détournement, le Clown, l’adaptation de la littérature à la scène, la performance.

 

Auteur et comédien, il se consacre aujourd’hui essentiellement à l’écriture et au jeu. Il publie pour la première fois en septembre 2013 «Faut voir» aux Éditions Moires, un premier texte qui n’était pas au commencement destiné au théâtre. il y a eu d’abord dans cette «écriture orale» l’urgence de mettre en lumière ce qu’une parole ordinaire peut porter comme enjeux d’existence, la voix de l’un tentant de rejoindre l’autre, interrogeant dans cette situation la relation entre identité et langage. Un deuxième texte intitulé «Fantasma d’Amore», contribution à un ouvrage collectif : Micro-Climat (4 auteurs/4 illustrateur). Il anime par ailleurs des ateliers d’écriture en direction de tous les publics, au sein des diverses structures. 


Partenaires et Co-producteurs