Dédale Park Remix ○  Arnaud Poujol  ○ Théâtre  expérimental

 

©Erwin Chamard
©Erwin Chamard

 Si Astérion est une authentique personne handicapée comme l’acteur qui l’interprète ; en revanche, Ariane est une simulatrice.

 

Elle a mis en place cette ruse afin de profiter des allocations aux adultes handicapés et d’échapper aux services sociaux qui veulent les séparer.

 

Tout ici est factice sauf l’amour d’une soeur pour son frère. Finira-t-elle par le trahir comme dans la fable mythologique ?

 

Au-delà de l’anecdote, cette aventure artistique vient en résonance de toutes les stratégies que doit mettre en place une personne en situation de handicap confrontée à un corps qui se joue des métamorphoses qui lui sont imposées.



Que la chose soit dite : Notre sujet n'est pas le handicap mais l'altérité

©Clémence Ravion
©Clémence Ravion

" Il nous fallait un endroit d’exigence où la question du handicap serait reléguée au rang des contingences, nous avons choisi le théâtre pour dire la singularité comme une revendication nécessaire. 

 

Si la nature ne crée pas de monstre, la culture les affectionne plus que tout. 

 

J'ai proposé à Denis de revêtir la défroque du monstre le plus connu, celui qui vit enfermé dans le dédale, le Minotaure. Le labyrinthe n’est plus en Crète, mais au milieu d’un Luna Park où l'on suit un frère et une sœur qui portent les noms de deux marques de fauteuils roulants, Quickie et Orkyn. 

 

Ici, dans ce Dédale le Minotaure est une authentique personne handicapée comme l’acteur qui l’interprète, en revanche, Ariane, sa sœur est une simulatrice ; une actrice. 

 

Ces deux-là vont ils abattre le labyrinthe dans lequel nous nous sommes perdus et enfin dire le nom du jeune homme qui se cache sous la défroque du monstre ? "

© Les photos sont d'Erwin Chamard

 


Équipe

Calendrier


Arnaud Poujol >> écriture et mise en scène

Aline Leberre & Denis Gesneau >> écriture et interprétation

Erwin Chamard >> vidéo

Benjamin Ducrocq >> Composition musicale

Eric Blosse >> Lumière

 

Théâtre expérimental en résidence à l'ateliers des Marches (33) - Etape de travail présentée le 19 Janvier à 15h00 dans le cadre des Laboratoires du Trente Trente




Arnaud Poujol

Arnaud Poujol (1969) entre au conservatoire de région de Bordeaux puis intègre, en 1992, le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris dans les classes de Madeleine Marion, Catherine Hiègel et Jacques Lassalle. Au sein du Conservatoire, il affine son intérêt pour les écritures dramatiques contemporaines et collabore avec Philippe Minyana à la création du Purgatoire au CNSAD. 

Il rencontre Didier-Georges Gabily et crée le rôle de Servant dans Chimère et autres bestioles. En 1997, au Jeune Théâtre National, il monte  sa première pièce, Les veilleurs, pour laquelle il reçoit l’aide d’encouragement de la DMDTS (Ministère de la culture).  

 

Il partage son temps entre l’écriture de pièces et son travail d’acteur avec notamment Marcel Bozonnet, Philippe Adrien, Didier Bezace… Depuis, il écrit pour différentes compagnies et monte ses propres textes. 

En 2006, Catherine Riboli met en scène le triptyque Corpus Europa en partenariat avec le Festival 30’/30’’ repris à l’Agora de Boulazac, puis à La Générale à Paris, ainsi qu’aux Chantiers de Blaye et de l’Estuaire. Ses deux textes, Le danseur et Les larmes de Tanaïs sont édités par Script Édition. Le Danseur est mis en scène par Mustapha Aouar, puis repris à Vitry-sur-Seine à Gare au Théâtre. 

En novembre 2011, résidence à l’OARA pour le projet Orphéo, le texte reçoit la bourse d’écriture de la Région Aquitaine. En décembre 2013, il crée Orfeu cego au Théâtre Jean Vilar d’Eysines dans le cadre du Festival Hors Jeu / En Jeu. 

En 2014 et 2015, il écrit et met en scène Parcours Zébré (I et II) au sein du Centre Hospitalier de Cadillac avec l’association Patrimoine en Scène. 

Mai 2015 : Arnaud Poujol publie, Dorian & les Télétubbies (éd. Moires). 

Dans le cadre de Novart 2015, écriture du texte Behind the green door pour les Paysages nomades N°2. (éd.Moires)


Un spectacle issu d'un travail en immersion

Ce projet est issu de Fils et Filles de Caron, une première expérience théatrale co-construite avec des personnes en situation de Handicap qui s'est déroulée en 2015 et 2016 au Rocher de Palmer en collaboration avec le GIHP, Le Conseil Départemental de la Gironde, La Ligue de L'enseignement, l'iddac et la Fondation SNCF. 


Album souvenirs